bandeau de titre

La langue Basque


La langue Basque, ou Euskara est une composante essentielle de l'identité Basque, elle est aussi bien parlée en Espagne qu'en France (dans les Pyrénées Atlantiques-64).

Actuellement, environ 20 000 personnes sont unilingues et ne parlent que l'euskara. La grande majorité des bascophones se situe en Espagne avec plus de 734 000 individus parlant le basque contre seulement 67 000 du côté Français.

Les origines de la langue basque


L'origine exacte de l'euskara est encore inconnue. Des études ont pu montrer que la langue basque remonte à des temps très anciens et serait antérieure à la création des parlers Indo-Européens (dont sont issues les racines latines, grecques, germaniques... de nos langues actuelles).

L'origine du nom "Basque" utilisé aujourd'hui vient d'une déformation de "Vascon" qui était l'appellation que les Romains avaient donné au peuple qui occupait alors une grande partie de l'Aquitaine (en France) et du nord de l'Espagne (où "basque" se dit "vasco"). Notons aussi que la prononciation germanique "Wascon" à donné le nom de gascon ainsi que le nom de la région : la Gascogne.

Quand au terme "eusk -" que l'on retrouve dans Euskal Herria (le Pays Basque) ou encore dans Euskalduna (littéralement : "celui qui possède le basque") il viendrait du nom Ausci qui est le nom de la principale tribu en Aquitaine dans l'Antiquité (ce terme a également donné son nom à la ville d'Auch dans le Gers-32).

C'est à partir du moyen-âge que la langue basque commence réellement à être connue. En effet, les pèlerins qui se rendent à Saint-Jacques-de-Compostelle doivent traverser le pays Basque. Un petit lexique comportant les mots les plus courants est alors créé vers 1134. De plus, le Nouveau Testament a été traduit en langue Basque en 1570 par Jean de Liçarrague sur la demande de Jeanne d'Albret.

L'évolution de la langue basque au cours du temps.


Fait absolument remarquable, la langue à subit très peu de modifications au cours des siècles, et ne possède pratiquement aucun terme commun avec les langues européennes actuelles (ce qui rend son apprentissage relativement difficile au début !). Si les linguistes ne sont pas vraiment fixés sur l'origine première du Basque, ils s'entendent pour estimer qu'il s'agit d'une des langues les mieux conservées à l'heure actuelle.

Toutefois, même si le Basque actuel diffère peu du Basque originel, l'éloignement des différentes provinces et la séparation par les Pyrénées ainsi que la proximité des pays voisins (l'Espagne et la France) ont conduit à plusieurs différenciations linguistiques par l'introduction de mots ou d'expressions nouvelles.

Au fil des siècles, le brassage des populations et l'évolution des moyens de communication ont conduit à un net recul de la pratique de la langue basque. Toutefois depuis quelques années elle connaît un regain d'intérêt auprès des nouvelles générations qui attachent beaucoup d'importance à leurs racines, mais aussi auprès de nombreux "non basques" soucieux de réussir leur intégration.

De plus les provinces du sud du Pays Basque ont officialisé la langue depuis 1977 ainsi que son enseignement dans les écoles en basque (les ikastolak) et au travers de la création d'une université du Pays Basque qui compte à l'heure actuelle environ 40 000 étudiants. En France le développement des langues régionales se heurte à des problèmes administratifs et législatifs et elles ne sont pas encore reconnues malgré l'existence d'ikastolak coté français ainsi que d'établissements bilingues français/basque.






Site réalisé par Juls D. - optimisé pour Firefox 2 et + / IE7 / Opéra 9 / Google Chrome beta et Résolution > 1024x768


   Nous sommes le:
        04-06-2020